• Léa VILLAR

Mes complexes

Mis à jour : 17 déc. 2020

Jusqu’à il y a peu, j’avais de nombreux complexes. Comme 47% des femmes (selon une étude de 2019), j’étais insatisfaite de mon apparence physique. J’étais capable de donner des dizaines de détails qui ne me plaisaient pas sur mon corps depuis les orteils jusqu’aux cheveux.⠀


Aujourd’hui, tout a changé.⠀


Comment ?⠀


D’abord, j’ai cessé de me comparer aux autres. A celle qui est plus jolie, qui a plus de forme ici et moins là… Je me suis faite à l’idée que mon corps est ce qu’il est et que je ne peux pas le changer.


Au fil du temps, je me suis rendue compte que mon corps est une enveloppe et qu’il ne définit pas qui je suis en tant que femme, en tant que mère, en tant que professionnelle, en tant que fille, que sœur, que conjointe, qu’amie… Il n’est que le véhicule qui me permet de vivre comme je l’entends, d’aimer, de découvrir, de chérir, d’apprendre, d’exprimer mes émotions…⠀


Ca a été un long cheminement, c’est sûr ! Un gros travail sur moi. ⠀


J’ai fait des choix importants qui ont eu un impact fort sur ma vie et celle de mon entourage. Des choix bien réfléchis, qui m’ont fait sortir de ma zone de confort et pour lesquelles je suis extrêmement fière car, depuis, je me sens actrice de ma vie, autonome et tout cela compte tellement plus que mon apparence physique.⠀


Aujourd’hui j’aime mon corps car il me permet d’être autonome. D’être libre.


Et ton corps à toi, il représente quoi pour toi ?⠀


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout