• Léa VILLAR

Jeûne intermittent

Dernière mise à jour : 17 déc. 2020

"Tout le monde parle du jeûne intermittent en ce moment, bonne ou mauvais idée ?"


Et bien tout dépend de toi (comme d'hab !)


D'abord, de quoi parle-t-on ?


Appelé aussi fasting, c'est l'idée de regrouper ses apports alimentaires de la journée sur un intervalle de 8h et donc de jeûner les 16 heures suivantes. En pratique, il s'agit de sauter le petit-déjeuner ou le diner.


Qui dit sauter ces repas, dit reporter ces apports sur les repas restants (2 + 1 collation dans l'idéal), car comme je le disais dans mon post sur les régimes restrictifs, si tu manges trop peu, ton corps se mettra au ralenti pour se contenter de ce que tu lui donnes puis te réclamera l'énergie dont il a besoin sous forme de compulsion alimentaire et tu pourrais reprendre du poids (file lire mon post sur les régimes restrictifs pour en savoir plus).


Selon de nombreuses études scientifiques, cette pratique auraient des effets bénéfiques sur la santé tels que baisse du risque d'obésité, amélioration des constantes liées au diabète et pré-diabète ainsi qu'à l'hypercholestérolémie, amélioration du fonctionnement de la mémoire... A condition que la pratique dure. C'est-à-dire que si tu arrêtes, les effets bénéfiques disparaissent.


A noter qu'il est fortement déconseillé si tu es enceinte ou allaitante, diabétique ou que tu souffres ou a souffert de troubles du comportement alimentaire.


En bref, il ne doit pas être pratiqué si ta santé ne te le permet pas, ne doit pas être source de restriction et ne doit pas impacter ta vie sociale.

En tenant compte de tous ces éléments, c'est à toi de voir !


Et toi, tu es adepte ou non ?


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout