Balance impédancemètre : bonne ou mauvaise idée ?

Lorsque, en consultation, je dis aux patients que j'accompagne que, selon moi, il y a peu d'intérêt à se peser souvent car les variations de poids sont fréquentes mais les prises/pertes de poids s'évaluent sur le long terme, il n'est pas rare qu'on me réponde que leur balance est plus précise, qu'elle permet de vérifier la masse musculaire/grasse et que c'est bien mieux.


Voici donc quelques infos sur le fonctionnement de ces outils et ce que j'en pense.


Et toi, tu te pèses souvent ?


La balance à impédancequoi ?

C'est une balance qui est censée mesurer les différentes masses du corps (masse musculaire, masse hydrique, masse graisseuse, masse osseuse) pour vous donner une vision plus précise de votre évolution.


A l'origine, c'est un outil médical mais c'est aujourd'hui un appareil accessible à tous par la vente en magasin non spécialisé


Petit point technique

Le principe de ce type de balance est de produire un courant électrique de faible intensité (sans danger mais fortement déconseillé aux femmes enceintes ou personnes portant un pace-maker). Ce courant va mesurer les différentes masses du corps en fonction de la résistante qu'il va rencontrer.


La mesure se fait grâce à deux (ou quatre) petites plaques de métal sur lesquelles vous posez vos pieds. Le courant est produit dans une des deux et transmis à l'autre par le biais de votre corps.


Sauf que...

Le courant électrique prend toujours le chemin le plus court. Il va donc, non pas traverser votre corps entier, mais simplement passé d'une jambe à l'autre. La mesure du reste du corps n'est donc qu'une estimation.


Les balances à impédancemètre professionnelles sont plus fiables car elles possèdent aussi des poignées permettant de mesurer les masses entre les bras, mais aussi sur les axes bras/jambes. Mais elles coûtent environ 6000 euros...


Mon avis

Pour moi, ces balances sont des outils de contrôle supplémentaires, peu fiables, et encore plus anxiogènes (car impression de mieux maîtriser les évolutions).


Je te conseille plutôt d'arrêter de te peser trop souvent, de te souvenir que ces chiffres ne sont que des chiffres et ne te définissent pas, et si vraiment tu veux savoir où tu en es de ta silhouette, fie-toi à tes vêtements.





9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout